Copie conforme

Posted on juin 9, 2010

0


Si vous aimez les belles images, si vous n’avez pas besoin d’une trame narrative pour suivre un film, et si vous êtes sensible au charme des actrices dont le nom seul fait autorité, alors pouvez tenter Copie Conforme. Par contre, si les films trop intello vous gonflent, si les plans fixes vous rendent malades et si vous détestez qu’on vous laisse « le choix de l’interprétation », surtout, n’y allez-pas ! Copie Conforme, c’était un des rares films de mai qui donnait envie. Et pourtant…
L’histoire, c’est celle d’un couple qui passe une journée dans un petit village italien sur les traces de leur amour passé et à la recherche d’un équilibre pour leur avenir. Le jeu, c’est qu’on ne sait pas si c’est un vrai couple ou juste un drôle de trip entre deux quinquas en pleine crise existentielle. De la métaphore, il y en a à foison : des miroirs toute les cinq minutes pour bien insister sur l’idée du double, 3 couples qui symbolisent les différents âges de la vie et qui interviennent à des moments-clés. Juliette Binoche est lumineuse, mais ne parvient pas à elle seule à porter le film. Quelques répliques donnent à réfléchir, mais elles sont noyées dans un flot de dialogues sans grand intérêt – en français, italien et anglais, histoire de rajouter un peu de complexité à un ensemble qui m’a semblé désespérement creux et surfait. La presse a adoré, pas moi. Et vous ? Avez-vous succombé aux oeillades de Juliette ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Posted in: Séance ciné