Amour et chipolatas

Posted on juillet 7, 2010

1


Avec un titre pareil, on pouvait s’attendre à une graveleuse histoire de saucisses… mais non, Amour et chipolatas est un gentil vaudeville avec des personnages attachants et pleins de bons sentiments. Cette pièce de Jean-Luc Lemoine raconte l’histoire d’un barbecue qui tourne au vinaigre, ou « comment inviter ses trois premiers amours à un soit disant barbecue pour mettre à l’épreuve son futur mari ».

Une femme et quatre hommes donc, qui gravitent autour d’un plat de taboulé et d’un barbecue qui peine à être allumé. Les trois premiers amants sont très drôles : le premier est le cliché du commercial raté à cravate bariolée, le second un doux dingue en complet décalage avec la réalité, et le troisième un artiste cynique qui a fait son coming-out. Ils n’ont bien sûr rien en commun à part cette femme, Margault, qui les fait tourner en bourrique pendant plus d’une heure. Une heure, car on voit quand même le temps passer : ça manque un peu de rythme avant l’arrivée du fameux futur mari. Mais comme souvent, les quelques bonnes répliques rattrapent le temps perdu et valent le déplacement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Les photos que je joins ici ne représentent pas les comédiens que j’ai vus sur scène, les rôles sont joués en alternance. Je me demande souvent si mon impression sur une pièce serait la même avec des acteurs différents. Probablement pas, mais de là à y aller deux fois pour comparer…faut pas pousser.

Les infos sur la pièce sont ici


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités