Le mec de la tombe d’à côté (avec un train de retard)

Posted on juillet 30, 2010

8


J’ai lu récemment « Le mec de la tombe d’à côté », un livre dont tout le monde parle depuis déjà un petit moment. Donc, c’est l’histoire d’une femme, qui rencontre un homme. Ni l’un ni l’autre ne s’attendent à un tel coup de foudre. Les choses se compliquent lorsque qu’ils réalisent l’étendue de leurs différences.

Du déjà-vu ? Un peu. Des clichés ? Il y en a quelques-uns. Mais c’est bien écrit (bien traduit, car le bouquin est suédois), c’est léger, et surtout c’est très drôle. Le cadre de la rencontre : un cimetière. Elle, Désirée, bibliothécaire, jeune veuve, vient se recueillir sur la tombe de son mari ; lui, Benny, agriculteur, entretient consciencieusement la tombe de ses parents. Ils n’étaient pas sensés se rencontrer, et pourtant…

Le ton est délicieusement cynique, un peu trop parfois : on a l’impression que par peur de tomber dans la mièvrerie, l’auteur adopte un ton décalé de bout en bout. Le passage du « coup de foudre » n’est pas convaincant, trop artificiel : en l’espace d’un regard, le ringard se transforme en prince charmant et la femme transparente et coincée devient fascinante. C’est ça, vraiment, le coup de foudre ? D’autre part, d’un chapitre à l’autre, le narrateur change : d’abord elle, ensuite lui. Si cette alternance enrichit certains passages, pour le reste c’est un peu redondant.

C’est le seul point noir du livre, que j’ai beaucoup apprécié. J’ai adoré le personnage de Benny, seul pour s’occuper de sa ferme, à la fois résigné et optimiste, plein de bon sens. Quand Désirée est en proie à des considérations existentielles, lui doit s’occuper de trouver un vétérinaire ou de réparer une fuite. Même (et surtout) avec elle, il reste seul. Le bonheur, il l’imagine sous les traits d’une femme lui préparant amoureusement un bon plat de boulettes de viande (exotisme nordique, les boulettes!). Dis comme ça, on pense à un macho un peu simplet sauf que, comme on peut s’en douter, c’est un peu plus compliqué. Et alors que l’on devrait s’attacher à Désirée, femme moderne, instruite, citadine, on penche inéluctablement pour la cause de l’agriculteur…

Bref, si vous ne l’avez pas lu, je vous recommande cette lecture parfaite pour l’été qui, aura le mérite, quoi qu’il arrive, de vous faire passer un bon moment.

Pour l’acheter sur Amazon, c’est ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Posted in: Pause lecture