Le bal des célibataires, de Michel Peyramaure

Posted on septembre 21, 2010

5


Quelques mots sur un livre qui m’a laissée perplexe : Le bal des célibataires. Je l’ai choisi parce que j’adore les romans historiques, et les histoires dites de terroir. L’auteur, Michel Peyramaure, est l’un des fondateurs de l’école de Brive, mouvement d’écrivains « régionaux » (en l’occurence, ils sont tous corréziens) qui veulent renouer avec la tradition romanesque et populaire du XIXème siècle.

Vous imaginez bien que je suis tombée sur la première couv (!!!).

Dans ce roman, il est question d’une institutrice, Cécile Brunie, qui essaie de réanimer son petit village au lendemain de la guerre de 14 ; elle organise un grand bal pour que se rencontrent les veuves du village de Saint-Roch et quelques jeunes hommes célibataires de la commune voisine.

C’est la suite de « L’orange de Noël », qui retraçait l’arrivée de Cécile à Saint-Roch et ses difficultés à imposer l’école laïque. Ce titre vous dira peut-être quelque chose : le roman avait été adapté pour la télévision dans les années 1990 ; un franc succès. La suite est dans la même veine : 100% esprit téléfilm. Attention, je n’ai rien contre les téléfilms -bien au contraire, mais pour avaler les dialogues mièvres et les multiples rebondissements du scénario, l’image s’avère indispensable. Quand j’ouvre un livre, j’attends un peu plus.

La genèse du bouquin est pour le moins étrange : on apprend dès la première page que Le Bal des Célibataires est une « adaptation libre par Michel Peyramaure du scénario du téléfilm ». ?????????? A partir de là, j’ai senti l’arnaque. Mais j’ai quand même lu. Et le bilan : rien de grandiose, beaucoup de bons sentiments, une succession de dialogues insipides et une histoire qui tourne en rond. Bref, au final, une furieuse envie de quitter la Corrèze pour replonger dans les vrais bons classiques du terroir, de retrouver la cruelle Normandie de Maupassant. Si vous ne l’avez pas fait, lisez les nouvelles « Aux champs » et « Histoire d’une fille de ferme ». Même effet garanti que pour les émissions de Delarue (reviens Jean-Luc !) : après, vous trouverez votre vie géniale et vos problèmes dérisoires.

Et vous, le terroir, ça vous parle ? Et avez-vous eu une meilleure expérience avec un livre de Michel Peyramaure ? Comme je suis maso, je retenterai peut-être un autre titre…
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Posted in: Pause lecture