Bon plan théâtre : « C’est pas gagné » à la comédie Saint-Michel

Posted on octobre 31, 2010

2


Hier, je suis allée à la comédie Saint-Michel pour assister à la pièce « C’est pas gagné ». En effet, c’était pas gagné (ha ha ha) de savoir à quoi s’attendre : je n’avais jamais entendu parler de ce spectacle, et jamais mis les pieds dans ce théâtre.

Donc voici l’histoire :

« Après 6 ans de relation, Stéphanie a subitement mis fin à l’histoire il y a six mois. Antoine n’a pas vraiment compris pourquoi… Ce soir, ils vont se retrouver dans l’appartement pour dîner ensemble et faire comme si… Les parents d’Antoine et le patron de Stéphanie invités ainsi que Marie, la sœur de Stéphanie qui s’incruste… On comprendra plus tard que ce n’est peut-être pas vraiment par hasard. Après un premier succès au Festival d’Avignon 2009, Patrick Chêne, ancien responsable des sports de France Télévisions, nous livre ici une pièce pleine de justesse, d’humour et d’émotion. » (source : site de la comédie Saint-Michel)

On assiste donc, pendant un peu plus d’une heure (à vrai dire, je ne sais plus trop, je n’ai pas vu le temps passer), au dialogue entre deux exs qui reviennent sur une rupture pas vraiment consommée. Lui, attachant, attaché à sa femme mais pas prêt à renoncer au foot ni aux soirées poker, un peu maladroit, un peu trop naturel, pas assez soucieux (à son goût à elle) de conserver le mythique « jardin secret », la part de mystère qui entretient le désir. Elle, plus jeune que lui, lumineuse, brillante, un peu trop sérieuse, un peu trop directive, coincée entre ses rêves de petite fille et ses convictions de femme moderne et indépendante. Ensemble, ils se remémorent leur couple, leurs contradictions, les difficultés du quotidien qui ont fini par leur paraître insurmontables. Et parce qu’ils sont séparés et que les enjeux ne sont plus les mêmes, ils peuvent se parler plus librement, réactiver jeux de séduction et écoute de l’autre.

Les ingrédients de cette comédie romantique ne sont pas très originaux : un homme, une femme, un couple, un quiproquo, une histoire d’amour. Sauf que la pièce est tout sauf banale, elle est plein de fraîcheur et de finesse. Ne vous attendez pas à de grands retournements de situation ni à un drame grandiloquent ; le texte, s’il ne manque pas de piquant, sait rester sobre et proche de la réalité.

Enfin, le meilleur pour la fin : les comédiens principaux sont excellents. il y a une alchimie incroyable entre eux ; ce n’est qu’après la représentation que j’ai appris -sans grand étonnement- que Juliette Chêne et Jean-Charles Chagachbanian étaient effectivement en couple. En fait, cette pièce, c’est quand même une histoire de famille, car l’auteur et metteur en scène n’est autre que le père de Juliette, Patrick Chêne. Rien à redire, la collaboration père / fille / gendre fonctionne à merveille.

 

L'affiche de la pièce pour le Festival d'Avignon

 

Si je me suis dépêchée d’écrire ce petit billet sans attendre de récolter quelques photos pour l’illustrer, c’est parce que je voulais vous parler d’un bon plan sur le site de Club Deal : jusqu’à demain soir, vous avez la possibilité d’acheter deux places pour 20 euros. Ces places seront valables jusque début janvier, et pas besoin de choisir une date, vous pourrez venir sans avoir réservé (ce que j’ai fait hier soir). La réduction est intéressante et le petit plus, c’est le placement en première catégorie (8 premiers rangs).

Si vous aimez les comédies romantiques pas gnan-gnan, vous ne serez pas déçu(e)s. Et à noter : le public masculin aussi a apprécié.

Liens utiles

Le site de la comédie Saint-Michel
L’offre Club Deal

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités