Un week-end d’hiver à Amsterdam

Posted on janvier 19, 2011

23


Comme promis, voici un petit compte-rendu de mon week-end à Amsterdam ! Je vous conseille vivement de profiter de cette période hors-saison pour découvrir ce joli brin de ville, qui se laisse plus facilement apprécier lorsque le touriste se fait discret…certes, il est un peu tôt pour les tulipes (quoi que) et pour les déjeuners en terrasse le long des canaux, mais la lumière froide de l’hiver et les plats réconfortants de la cuisine hollandaise valent le détour.

Premier choc en sortant de la gare : me voilà au pays des vélos. Des dizaines de vélos. Des montagnes de vélos, qui s’entassent plus ou moins élégamment le long des trottoirs. C’est qu’ici, on aime varier les plaisirs : pour se déplacer, on a le choix entre ses pieds, le tramway, le vélo, la voiture, le métro, le bus, le bateau. Cette dernière option est loin d’être anecdotique, quand on sait que la ville est maillée d’un réseau de canaux qui s’étendent sur plus de cent kilomètres : sur une carte, Amsterdam ressemble à une gigantesque toile d’araignée.

Bon, celui-ci ne nous amènera pas bien loin...

Le routard sous le bras, me voilà donc partie à la découverte de la ville. Le premier jour, le temps est couvert, il fait très sombre : Amsterdam se fait bien mystérieuse. Le lendemain, grand soleil, c’est tout de même plus agréable pour faire la typique petite balade en bateau sur les canaux, cornet de frite à la main, appareil photo dans l’autre (la touriste attitude).




A l’image des fameuses façades qui bordent les canaux, l’architecture de la ville forme un paysage urbain harmonieux et apaisant, fait de pierres noires, rouges, orangées. Parmi les plus belles bâtisses, il y a le Rijksmuseum qui renferme de nombreuses merveilles du Siècle d’or hollandais. Les tableaux de Rembrandt et de Vermeer sont à la hauteur de leur réputation. J’ai aussi découvert l’oeuvre de Gabriel Metsu, artiste du XVIIe un peu moins connu mais dont les peintures méritent plus qu’un coup d’oeil.

Vermeer ? Non, Metsu... A l'origine, la jeune femme assise était habillée en rouge. L'artiste a finalement opté pour du jaune afin d'évoquer l'univers de Vermeer... et regardez le tableau découvert par la servante : le bateau était à l'époque symbole d'amour ; c'est un indice pour signifier que la jeune femme lit une lettre d'amour.

J’ai aussi visité la tristement célèbre maison d’Anne Frank, ou plutôt l’annexe secrète dans laquelle sa famille s’est cachée pendant deux ans avant d’être déportée. Terrifiant. Je ne vous cache pas que j’ai eu un peu de mal à retrouver mon enthousiasme le reste de la journée… Le lendemain, visite du musée Van Gogh, un peu lugubre de l’extérieur, mais qui tient la promesse de présenter les oeuvres les plus célèbres du peintre à l’oreille coupée (enfin, celles qui ne sont pas à Orsay !).

Parmi les plaisirs locaux à savourer : du gouda à profusion, de la soupe de pois cassés (miam), des tulipes de toutes les couleurs : et oui, même en hiver le marché aux fleurs est fidèle au poste ! Les Hollandais sont dingues de fleurs, ça tombe bien moi aussi.

Pour finir, il faut que je vous parle de l’hôtel que j’ai dégoté sur Trip Advisor, une excellente adresse si vous allez à Amsterdam. Il s’agit du « Conscious hotel », un concept éco-chic, le genre de lieu qui vous ferait presque devenir écolo. Dès l’accueil, on entre dans un petit cocon vert : mur végétal, couleurs nature, musique douce. Côté chambre, le bonheur : déco épurée et raffinée, literie impeccable, salle de bains spacieuse. Les détails bons pour l’environnement : les robinets consomment moins d’eau que la normale, les serviettes sont en coton bio, les gels douches sont rechargeables. Le matin, c’est royal : petit déjeuner bio avec jus de fruits frais variés, yaourts maison et confitures à tomber, des pains de toutes les sortes.

Le rapport qualité prix est top : pour la nuit du dimanche au lundi, j’ai payé 50 euros (via booking). Le week-end ça monte un peu mais ça reste très intéressant, je pense que le tout est de s’y prendre à l’avance. Un petit bémol : j’ai du payer l’emprunt du sèche cheveux…alors un conseil si vous y allez : prenez le votre !

Voilà ! J’espère que ça vous donnera des idées, si vous ne connaissez pas encore cette ville. Et si vous y êtes déjà allé(e)s, racontez-moi ce que vous avez préféré ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Posted in: Escapades